L’Objet Média, champion du ROI

Quel que soit l’objectif de communication, l’objet publicitaire s’impose comme un média toujours compétitif. Les études* démontrent son efficacité pour offrir une exposition maximale à une marque, promouvoir ses valeurs et fidéliser sa clientèle. Sa forte dimension affective et son aptitude à s’adapter aux tendances et aux innovations technologiques assurent à l’objet de communication un avenir prometteur.

La dernière campagne de communication de l’Objet Media ©2FPCO


Adapté à tous les objectifs de communication

L’objet média participe à cette mise en avant de la marque en répondant à des enjeux stratégiques ciblés et divers : gagner en visibilité lors d’un évènement ou d’une opération promo, pénétrer durablement dans le quotidien de vie et de travail des utilisateurs ou encore marquer les mémoires en remerciant ses clients fidèles.

Des résultats quantifiables pour un ROI** imbattable

La communication par l’objet offre un retour sur investissement supérieur à la plupart des autres supports, grâce à :

–  Un coût moyen par contact très compétitif ;
–  Une très forte visibilité et une grande longévité ;
–  Des performances record en termes de mémorisation, d’agrément, d’image et de fidélité.

Dans les foyers, les lieux de travail et l’espace public, l’objet de communication est partout et s’impose comme un média durable et viral : 95 %* des Français ayant reçu un objet publicitaire le conservent ou le donnent. On constate que le taux de circulation d’un objet publicitaire est souvent très élevé (7 pour un stylo, par exemple).

Un média en phase avec l’air du temps

Par sa grande diversité, l’objet de communication semble parfaitement adapté à notre époque où le besoin en média affinitaire et en campagne de niche est plus fort que jamais.

Il peut aisément s’adapter aux nouvelles aspirations éthiques, écologiques, technologiques des consommateurs.

Enfin, dans un univers média saturé par la publicité, de plus en plus souvent perçue comme intrusive, sa plus grande force réside dans sa puissance émotionnelle, le lien affectif, physique que l’objet crée entre une marque et son client. Le plaisir de recevoir, intact tant que l’objet offert est de qualité et judicieusement choisi, n’a pas son égal comme vecteur de fidélisation et d’émotion.

*dernière en date : Etude CSA research pour le compte de la 2FPCO : « Perception des objets publicitaires par les Français – juillet 2017 »
**ROI : retour sur investissement

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s